L’avenir appartient aux femmes

Égalité pour tous : les idées des femmes transforment notre monde

S'il est vrai que « les femmes supportent la moitié du ciel », en réalisons-nous l’ampleur ?

Partout, les femmes créent, conçoivent et innovent pour améliorer les conditions de vie des familles et des communautés.

Les femmes construisent un pont vers l'égalité, connectant les uns aux autres et imaginant un travail plus épanouissant et prospère. Elles s'attaquent à la « fracture numérique » qui touche les populations rurales et pauvres de manière disproportionnée.

L’égalité des femmes est la clé pour sortir les peuples de la pauvreté, lutter contre le changement climatique et atteindre les Objectifs de développement durable.

Comme les femmes courrent davantage le risque d'être défavorisées, qui mieux qu'elles pourrait créer un avenir équitable?

Women cartoon

Le PNUD célèbre les femmes et filles du monde entier qui font avancer leurs communautés et illustrent le potentiel de ce que nous pouvons faire. Ensemble.

Nastarin et Sevinch

Innovation pour les familles vivant avec une personne handicapée

Ouzbékistan

« Notre frère nous a motivées. Selon les médecins, il est difficile d’élever des enfants atteints de trisomie car il n’existe pas assez de programmes pour les aider. Après la naissance de notre frère, nous n’avions aucune information sur ce diagnostic...et il a été difficile de sortir de la dépression et de l'anxiété. C’était également tout un défi d'un point de vue social. » - Nastarin et Sevinch, Ouzbékistan

Depuis 2016, l’Université Inha de Tachkent accueille le projet Technovation Ouzbékistan. Ce dernier s’inscrit dans le cadre d’un concours technologique mondial destiné aux jeunes femmes dans le but de les intégrer davantage dans les domaines de l’informatique, des affaires et de l’entreprenariat. Nastarin et Sevinch ont créé une application, appelée Sun Child, qui comprend un questionnaire conçu par des professeurs américains pour aider les familles à déterminer le stade de développement de leur enfant atteint de trisomie. Sun Child comprend également une section multimédia avec des vidéos et une section de consultation où trouver des médecins spécialisés en la matière.

Lire (en anglais)

Fatima et Aziza

Opportunités d’affaires pour femmes libyennes

Libye

Two women selfie

« Ma collègue et moi animions un atelier sur la cybersécurité pour journalistes et durant les préparatifs, nous avons eu envie de manger de la nourriture faite maison! Pour rire, nous avons ébauché une application pour commander des plats faits maison, mais rapidement réalisé qu'il y avait une lacune sur le marché, due aux barrières sociales, aux questions de sécurité et la peur d’échouer. Compte tenu de notre expérience, nous avons décidé d'aider les femmes qui voudraient se lancer et de rendre ce service accessible à la communauté. C'est un mélange entre passion pour le changement et amour pour la nourriture. » - Fatima, Tripoli

Les deux jeunes femmes ont décidé de créer des opportunités de carrière pour les cuisinières à domicile. Leur application de livraison de nourriture, Yummy, permet de commercialiser et de vendre des plats délicieux, frais et faits maison. L’UE et le PNUD, en partenariat avec Tatweer Research, ont accordé une subvention à Yummy, ainsi qu'à cinq autres entreprises en démarrage afin de soutenir leurs initiatives.

Lire (en anglais)

Hawa

Alimentation saine et eau potable pour les communautés rurales

Sierra Leone

Women with mic

« Dans les villages, les femmes qui viennent d'accoucher souffrent parfois d'infections et peuvent mourir simplement parce qu'elles n'ont pas accès à de l'eau chaude pour se soigner et soigner leurs bébés. » - Hawa, Sierra Leone

Le sommet annuel pour le bien social en Sierra Leone incite les jeunes entrepreneurs à proposer des solutions aux défis de développement auxquels sont confrontées les familles locales. En 2018, Hawa a remporté le prix dans sa catégorie avec « Co-Hot », un système de stockage chaud-froid en matériaux recyclés. Il s'agit d'un moyen simple mais efficace de conserver les aliments et les boissons à la bonne température sans électricité. Hawa l'a mis au point afin d'aider les nouvelles mères et leurs nouveaux-nés qui doivent faire face à des infrastructures inadéquates et un des taux les plus élevés de mortalité enfantile au monde.

Lire (en anglais)

Eva

Un apprentissage intelligent et pertinent, même en temps de guerre

Soudan du Sud

« L’éducation ne devrait jamais s’arrêter à cause de la guerre et des conflits. L'éducation est la seule arme qui donne espoir en l'avenir pour la jeune génération en ces temps difficiles. » - Eva, Soudan du Sud

L'initiative Go Girls ICT est une organisation créée par des jeunes femmes pour impliquer, éduquer et autonomiser les femmes et les filles dans les domaines des sciences, de la technologie, de l'ingénierie et des mathématiques.

Des bénévoles forment des étudiants universitaires, qui à leur tour initient les écoliers à l'informatique et aux compétences de base en programmation via Scratch, une plateforme de narration numérique.

Les sujets sont sélectionnés par les étudiants et portent sur la sensibilisation à la violence domestique, la prévention des maladies transmissibles et la protection des jeunes filles contre les mariages précoces et le VIH / sida.

Lire (en anglais)

Ruth

Jumeler les nouvelles techniques aux anciennes traditions

Pérou

2 artisans weaving in front of the house

« Auparavant, nous utilisions le rouet pour filer, cela prenait beaucoup de temps. Maintenant, grâce à la machine à filer solaire, nous avons doublé notre production. » - Ruth, Pérou

Ruth est une jeune artisane de Sibayo, Arequipa. Elle a appris l'artisanat textile à l'âge de dix ans auprès sa mère. À l'époque, elle n'aimait pas le tissage. « Mais plus tard, j’ai compris que l’artisanat était l’héritage de ma mère. Cela faisait partie de ma culture », dit-elle fièrement.

Elle est membre de l'association Sumac Pallay, où des femmes tricotent des pulls, des chapeaux, des foulards et des couvertures avec de la laine d'alpaga 100% naturelle.

Le talent des femmes de Sibayo pour filer la laine est exceptionnel. Toujours en quête d’amélioration, elles ont mis au point des instruments et des techniques novatrices, tels que les panneaux solaires portables qu’elles utilisent à l’extérieur pour filer la laine de façon plus efficace.

Lire (en anglais)

Khine

S'attaquer aux non-dits

Myanmar

2 people posing

« C’est important pour moi. La plupart des habitants trouvent ces cas honteux pour les victimes. Pour eux, ce genre de choses se produit à cause du comportement des victimes, comme le fait de porter de vêtements inappropriés ou d'avoir un comportement aguicheur. » - Khine, Myanmar

La violence à l'égard des femmes et des filles est une urgence de santé publique muette au Myanmar et les auteurs restent en grande partie impunis. «To Lon May» (Pour nos femmes) est une application mobile innovante en langue birmane qui vise à aider les victimes d'agression sexuelle en leur donnant accès aux informations, conseils, soins de santé et autorités. «To Lon May» souhaite sensibiliser le public et déstigmatiser la problématique en appuyant les amis et les familles qui soutiennent les victimes d’agression sexuelle.

Lire (en anglais)

« Alors que nous célébrons la Journée internationale de la femme 2019, appelons les dirigeants d'entreprises, les start-ups innovantes, les entrepreneurs sociaux et les activistes à finir avec la fracture numérique entre sexes et à collaborer pour accélérer les progrès vers une véritable égalité. » - Achim Steiner, Administrateur du PNUD

Impliquez-vous et montrez-nous votre savoir-faire! Taguez @pnudfr et partagez vos histoires pour la #journéedesfemmes.